Notre action en Équateur

Fundacion Jonathan

L’Équateur est un des pays les plus pauvres d’Amérique du Sud avec environ 17 millions d’habitants, où le PIB par personne s’élève à 6 345 $.

Le pays a beau être le premier exportateur mondial de bananes et un major des fleurs coupées, ses ressources proviennent essentiellement du pétrole, dont 60 % de la production est exportée.

Comme le cours du pétrole s’est effondré (- 40 %) depuis 5 ans, peu avant un grave tremblement de terre, le pays est toujours aux prises avec de lourds problèmes économiques.

De surcroît, l’Équateur est à présent le quatrième pays d’Amérique du Sud le plus touché par le coronavirus (après le Pérou, le Brésil et la Bolivie). Outre les nombreux morts et les hôpitaux débordés, la crise sanitaire actuelle entraîne une véritable débâcle économique.

Voici le déroulé chronologique de notre aide conséquente aux Equatoriens.

RÉPARATION DU PREMIER FOYER DE JONATHAN

Début avril 2016, Christian Raymond et Monique Pauly étaient allés en mission en Equateur où ils ont rencontré bien des ONG locales, dont à Quito celle de Catalina Avilez, fondatrice de l’association Jonathan, du nom de son fils enlevé et tué voici une douzaine d’années. Son immense chagrin lui a donné l’énergie de se mettre au service des plus démunis. Dans un quartier haut de la capitale équatorienne, Jonathan fournit maintenant repas, vêtements, soins médicaux et dentaires à 400 enfants et  adultes pauvres dont de nombreux malades.

Coût du projet : 20 000 $         

Financement:

Partenaires Solidaires 20 000 $

ACQUISITION D’UNE DEUXIÈME MAISON

En 2018, nous sommes retournés sur place pour constater les améliorations et les travaux effectués, qui ont permis d’accueillir comme prévu 400 personnes vulnérables et quelques réfugiés vénézuéliens. Cela a été possible grâce à l’énergie inlassable de Catalina et des 25 bénévoles qui organisent les repas collectifs avec l’aide de fournisseurs et donateurs de produits alimentaires.

Afin d’agrandir les locaux de Jonathan, nous avons pu acquérir une maison voisine permettant de servir les repas dans un réfectoire couvert au rez-de-chaussée (sans montage de tentes sous la pluie) ainsi que des salles pour les ateliers et pour les soins thérapeutiques.

Après négociation, le prix de la maison a été ramené à 120 000 $, notre soutien a permis l’octroi d’un prêt de 70 000 $ sur 20 ans à la Fondation Jonathan, et PARTENAIRES a envoyé 50 000 $ (= 43 000 €).

Coût du projet : 120 000 $

Financement :

Association PARTENAIRES  50 000 $ (= 43 000 €)

Fondation JONATHAN  70 000 $ (prêt)

SOUTIEN PENDANT LA PANDÉMIE

En avril 2020, durant la pandémie du coronavirus, le confinement imposé en Équateur prive l’association JONATHAN  d’une partie des vivres que lui donnaient des magasins désormais clos, et le Centre d’accueil a dû fermer, causant de graves problèmes aux bénéficiaires, privés de leurs repas chauds réguliers.

Dans leurs précaires logis, ils ne sont pas équipés pour cuire leur nourriture. 

Afin de remédier à cette triste situation, PARTENAIRES a procuré 200 réchauds et bonbonnes de gaz aux plus démunis afin qu’ils puissent se préparer les denrées désormais livrées à domicile par les bénévoles.

Coût du projet : 10 000 €

Financement:

Association PARTENAIRES  10 000  €

RÉNOVATION DE LA DEUXIÈME MAISON

Fin 2020, Catalina nous a demandé de contribuer aux travaux nécessaires dans la deuxième maison : réfection des toits (tuiles), aménagement d’une chambre froide et de la salle à manger, travaux de peinture et pose de carrelage aux étages, couverture en asphalte de l’aire extérieure.

Coût du projet : 40 800 $

Financement:

Association PARTENAIRES  40 800 $  (= 34 000  €)